Jour 10 : à 22:00 (heure locale)

4h30, vendredi 29, nous voici enfin arrivés à Bagan...enfin plutôt à la gare de bus située à environ 7km de notre guesthouse ! C'est donc de bonne heure et de bonne humeur qu'il nous faut attaquer les négociations avec la dizaine de chauffeurs de taxis qui nous attendaient de pied ferme. Comme nous étions plusieurs touristes dans le bus, on se rend compte que nous allons au même hotel qu'un couple d'Israéliens...parfait nous pourrons partager le taxi ! Nous commençons donc les négocations avec les taxis, 12000 kyats trop cher ...10000ky, toujours trop...enfin grâce à des Israéliens plutôt durs en affaire nous avons notre taxi pour 9000ky à 4 (soit 5.50€ !). Nous partons en route de NyangOo, l'une des trois villes que comprend Bagan, et où nous logerons pendant notre séjour. Le trajet se passe plutôt bien jusqu'à ce que le taxi s'arrête avant un Check point...ah oui on en avait presque oublié les 27000ky par personne qu'il faut payer pour avoir accès au site de Bagan ! Mais ça, c'était sans compter sur nos Israéliens prêts à toutes les négociations pour ne pas payer ! En effet, ils avaient lu que les taxis acceptaient de ne pas s'arrêter au Check point en échange de quelques kyats...le taxi nous en demande 5000ky par personne..trop pour les Israéliens, rois de la négociation, qui descendent à 3500ky par personne ! Nous, pas hyper à l'aise avec cet arrangement mais quand même contents de ne pas donner les 40$ qui iront direct dans les poches du gouvernement, acquiesçons et nous filons sans nous arrêter ! On espère quand même que nous n'aurons pas à présenter les tickets à l'entrée des temples et pagodes...mais ça, on verra plus tard !
On arrive donc bien fatigués à la guesthouse, on s'installe dans le salon avec d'autres backpackers car nous ne pouvons pas avoir la chambre tout de suite. Avec un couple de Sud Africains (les Israéliens étant partis entre temps faute d'avoir réussi à négocier le prix de leur chambre qui leur semblait trop élevé !), on en profite pour aller louer un petit scooter électrique pour la journée, le site étant très étendu, c'est le meilleur moyen de le visiter. Et puis pour 2.50€ la location, on ne va pas se priver ! Vers 6h30, on avale un bon petit déjeuner offert par l'hôtel, on s'installe dans la chambre qui s'est libérée entre temps et on enfourche notre bécane ! Clément au volant (tout fou de piloter un deux roues pour la 1ère fois!), Céline derrière en co-pilote (enfin non pas vraiment, elle préfère regarder le paysage)...à nous les temples et pagodes !!! Et pour ceux qui ne connaissent pas Bagan, c'est un lieu assez magique où l'on peut admirer les quelques 2000 temples, pagodes, stupas qui restent des 4000 construits entre le XI et XIIIe siècle, le tout sur plus de 42km2. C'est un peu un musée à ciel ouvert, où il faut emprunter des petits chemins de terres, des sentiers, crapahuter sur les temples et se perdre pour trouver THE SPOT où admirer un lever et coucher de soleil. On prend donc la route et très vite on se retrouve entourés de temples à perte de vue, on s'arrête, on entre dans les temples, on y salue les bouddhas, on admire parfois les restes de magnifiques peintures murales, les différentes architectures, sculptures...on en prend plein la vue ! Et quel bonheur que d'avoir le scooter même si les chemins sont parfois difficilement praticables car très boueux et qu'à deux sur le scooter ce n'est pas simple. Clément se fait la main et on manquera d'ailleurs deux trois fois de tomber dans la boue (selon lui c'était parce que l'arrière chassait...vous l'interprèterez bien sûr comme vous voudrez !). Vers 12h on rentre, fatigués et surtout accablés par la chaleur qui devient insupportable. Petite douche, déjeuner et sieste pour être en forme pour le fameux coucher de soleil. On reprend la bécane vers 17h et nous dirigeons vers un temple qui nous a été conseillé et où il est possible de monter pour admirer le coucher de soleil. En arrivant nous avons la mauvaise surprise de voir un petit check point...oups notre escroquerie va t'elle nous rattraper ?! On profite alors d'un petit moment où les deux gardes sont occupés avec un touriste pour passer entre les mailles du filet et grimper bin vite bin vite en haut du temple. Ouf, on a eu chaud ! Un fois en haut la vue est imprenable sur le site de Bagan mais malheureusement quelques gros nuages viennent un peu cacher le soleil. On profite tout de même des magnifiques couleurs dans le ciel et sur les temples. Après cette mise en bouche on est encore plus motivés pour le lever de soleil du lendemain et wouah quel spectacle !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 17 mars 2018 à 03:42:27 UTC+1 - Signaler cette étape