Jour 3 : à 20:35 (heure locale)

Entrée à 20h15, j'ai longtemps attendu à l'entrée car les gens ne se décidaient pas pour acheter mon billet, je l'ai finalement revenu à une new-yorkaise pour 10£, j'ai doublé la mise.
Je lui suggéré de me payer quand on sera à l'intérieur du parc. Après avoir passé la sécurité, elle me paye et me fait un hug car se rend compte de la chance qu'elle a eu (nous étions les derniers à rentrer).

Je ne l'ai ensuite plus recroisée dans le parc.

J'ai fait les deux attractions que je m'étais gardée, j'ai surtout profité de cette atmosphère si particulière, bon enfant mais irréelle, les gens viennent ici pour s'amuser mais ont-ils bien compris les tristes messages derrière?
Je me prends une bière et m'assois sur une chaise de plage à contempler Ariel devant le château, cette roue et surtout les reflets dans cette eau verte dégoûtante mais qui me fascine.
Je regarde l'heure pour être sûre et vois les minutes défiler contre mon gré. Je décide de monter au bar surplombant le parc pour prendre une dernière photo. De toute façon, depuis cet aprèm, mon téléphone indique qu'il est saturé!
21h25, je décide de sortir en reculant doucement, j'inspire à fond et dis au revoir à Banksy, à ce Dismaland, à cette féerie censée être nauséabonde mais qui me touche tant.
Bravo Banksy et aux artistes qui ont collaboré avec toi, vous avez fait du bon boulot les gars!
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 28 septembre 2015 à 18:01:31 UTC+2 - Signaler cette étape