Jour 79 : à 21:35 (heure locale)

Ça y est, on sent la fatigue. Et on la sent bien ! Il faut dire qu'avec un minimum de 7h de travail par jour, debout, à grimper sur des échelles, attraper les fruits haut perchés sur les plus hautes branches ou cachés à l'intérieur des arbres, les 42° qu'on a subis aujourd'hui n'étaient pas qu'un détail. Et même le Bob n'est plus un élément miracle qui nous permet de résister jusqu'au bout. On a chaud. Vraiment chaud. Cette nuit, la plus basse température sera de 21°. Mais on s'y fera... Je me rappelle avec envie ce fameux jour, la semaine passée, durant lequel il a plu. Il faisait tellement froid que nous avions abandonné nos arbres au profit de thé bien chaud et d'un gros pull. Après vérification, il faisait alors 24°. Je ne m'inquiète donc pas, je crois qu'une habitude peut se prendre... Dans tous les cas, chaud ou froid, on garde le cap. En s'acharnant, nous avons parfois la chance de rentrer en début d'après-midi. Ce fut le cas aujourd'hui. Alors, nous avons cuisiné de quoi nous nourrir durant les prochains jour. Au programme : pâtes aux courgettes et petits pois pour le petit dèj, riz curry aux haricots et brocolis le midi, quelques tranches de pain le soir. Toutefois, c'est avec plaisir qu'on déguste nos diverses préparations maison (cookies, gâteau au chocolat préparé par Sébastien...) et qu'on s'enfile des parties de babyfoot, entre deux vidéos de François l'embrouille. Je sens qu'on va vite tourner en rond... Décidément, ce voyage n'est pas de ceux qui nous encouragent à nous poser. Désolée papa, désolée maman, je crois que je deviens une vraie nomade dans l'âme. Je me renseigne en ce moment sur les études, ça vous dirait que je passe les 3 prochaines années à Utrecht ?
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mercredi 18 novembre 2015 à 12:29:54 UTC+1 - Signaler cette étape