Jour 78 : à 17:35 (heure locale)

L'air conditionné est réglé sur 26°. En effet, avec 37° dehors, on sent la différence. Au travail, le soleil tape. Crème solaire, lunettes de soleil, bob et bronzage agricole, nous possédons tout l'attirail du parfait backpacker en recherche désespérée de travail en ferme pour son second visa. Debout à 5h, au travail à 6, 74 arbres par jour, c'est sûr, on s'investi. Néanmoins, on n'oublie pas de s'amuser un peu. Le matin, lorsque nous quittons à deux roues notre super maison, l'esprit d'acrobate qui sommeille en nous se réveille. Après deux semaines d'entraînement, nous roulons maintenant sans tenir le guidon. Voilà qui nous fait une belle jambe... Bientôt, on fera le poirier sur la selle. Qu'est-ce qu'on s'amuse ! Et quand on rentre, c'est l'épuisement total. On retrouve nos colocs qui, comme nous, dégagent une prenante odeur de travail. L'ambiance est souvent très calme. La fatigue rend muet, dirait-on. Sauf pour Cherryl. Mais elle n'est probablement pas si fatiguée... Peter, le propriétaire, est l'incantation même de la maniaquerie. Il passe l'aspirateur 5 fois par jour en moyenne, jette à la poubelle tout ce qui traîne (comme une paire d'écouteurs, par exemple), et menace en permanence de visionner les caméras de surveillance installées à divers endroits afin de trouver et virer celui qui a oublié de laver la petite cuillère qui traîne là depuis déjà une minute déjà. Cherryl est sa sœur. Elle a probablement un bon fond, mais n'en a pas encore fait preuve. Il semblerait qu'elle ne soit pas capable d'utiliser un timbre normal pour nous adresser la parole, et sa voix emplit la maison, prenant le dessus sur la télévision, allumée pour elle toute la journée. Cependant, nous avons la chance de partager ce quotidien avec Naoki et Sébastien, et ce qui pourrait être un enfer devient la source de nos plus grands fou rires.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mardi 17 novembre 2015 à 09:13:48 UTC+1 - Signaler cette étape