Hébergement

Jour 13 : à 23:50 (heure locale)

Hier soir, mon acolyte Élise et moi mêmes sommes arrivées sur le lieu de notre 1er HelpX. Comme le Woofing, cela consiste à travailler quelques heures par jour pour un particulier en échange du logement et des repas. Suzan est venue nous chercher à la gare dans son énorme 4x4 blanc (ici, il n'y a pas plus courant comme voiture) et nous avons fait connaissance avec Mike, son mari, et Jack, leur fils. Suzan est le profil parfait de la femme entrepreneuse de 21ème : propriétaire d'un vaste domaine situé à côté d'un magnifique parc national, elle a lancé son business en créant des lampes infrarouges portables réduisant les maux musculaires sur humains comme chevaux. Quelle chance qu'elle soit d'origine anglaise ! Voilà enfin quelqu'un que nous parvenons à comprendre !
Si la petite famille semble à priori disante, ça ne dure pas. Nous visitons notre appartement : une caravane très bien aménagée dans le garage au fond du jardin. Nous possédons donc notre habitation privée, dotée d'une cuisine équipée, d'une petite salle à manger, d'une télé, de deux lits doubles... Le luxe rêvé après nos nuits en auberges de jeunesse !
Nous faisons rapidement connaissance avec les 6 grands chevaux chouchoutés avant de rejoindre nos appartements. Malheureusement, la nuit est trop froide et nous dormons mal. Réveil difficile, douches et petit déjeuner rapides, nous finissons par trouver devant notre porte un petit trésor laissé pour nous : une multiprise (bah oui, c'est pas koh-lanta quand même!), du miel et un radiateur électrique !
Personne n'avait imaginé qu'il nous faudrait 4h pour enlever le vieux foin et la veille paille d'un box et de la grange. Cette tâche fut donc la seule que nous aillions eu à accomplir en ce jour.
Lunch rapide mais bon avec Mike. Saviez-vous qu'il n'est pas coutume de se resservir chez les australiens ? Moi non plus. La boîte de biscuits que j'ai enfilée d'une bouchée a dû être surprise aussi...
Après une bonne sieste, nous allons nous promener dans le magnifique parc naturel. Les fleurs blanches dont j'ai oublié le nom (mais que vous pouvez voir en photo plus bas) poussent ici comme las mauvaises herbes dans un jardin. J'ai l'impression d'être blanche-neige, c'est génial ! Seule chose qui cloche : les troupeaux de kangourous sauvages qui traversent la route...
Souper végé, je pense qu'ils nous ont adoptées. On discute un peu... Mais nous sommes heureuses d'aller dormir.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 17 septembre 2015 à 14:46:43 UTC+2 - Signaler cette étape