Jour 17 : à 18:44 (heure locale)

"What's funny girls ? "
Comment te dire, Mike ? Cela fait déjà une heure que nous nettoyons ta cuisine et, en plus des crottes de souris et de l'énorme cafard vivant de la taille de mon pouce que j'ai trouvé dans la farine il y a quelques minutes, Elise vient de découvrir un élevage de mouches mortes dans le congélateur. C'est pas que ta cuisine est sale, Mike... Mais elle est franchement immonde. Tu cuisines magnifiquement bien, certes... Mais j'aurais voulu que tes ingrédients secrets restent secrets. Non, je n'étais pas intéressée par la rencontre des sept araignées de l'étagère à casseroles et non, je n'étais pas particulièrement attirée par toutes ces sauces séchées et écoulées depuis des mois le long des murs... Néanmoins, je fus ravie de redonner vie au micro-onde que l'on ne voyait plus sous les couches de jolies petites mousses blanches et vertes. Quant à l'usure de tes armoires... ces énormes tâches noires, grises et oranges témoignent de la longue vie qu'à déjà vécue ta caverne d'ali baba. Pardon ? Ce n'est pas de l'usure, dis-tu ? Ah, si l'on fait tremper dans le produit suffisamment longtemps et si l'on frotte assez fort, ça part. Tant mieux ! Et sinon, je fais quoi des cadavres d'insectes, des couches de crasse indescriptibles, des couteaux sans manche et des manches sans couteau, des nombreuses paires de gant dont j'ai eu besoin, et de l'appétit qu'il me reste ? Il y a une poubelle quelque part ? Ou je laisse tout là, comme vous l'avez fait jusqu'à présent ? Ah ? Vous nettoyez tous les ans ? Quelle Bonne Nouvelle ! Tous les dix ans pour l'air co ? Ben oui, de toute façon ça se resalit tout le temps, pourquoi se fatiguer pour rien ?

C'est donc après une bonne rigolade que nous accompagnons le fameux Mike, surfeur depuis l'âge de six ans, jusqu'à l'océan. Comme toujours, le paysage est paradisiaque. Et nous ne sommes pas au bout de nos découvertes.

Rentrées à la maison - que dis-je ? À la villa - nous engloutissons un nouveau plat du chef avant de reprendre notre si agréable nettoyage. Une fois la tâche terminée, Suzan s'exclame : "oh mais vous avez beaucoup trop travaillé, il ne fallait pas nettoyer autant ! C'est tellement bien que je devrais prendre une photo!". Moi, c'est l'état des lieux avant notre passage que j'aurais voulu immortaliser.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 21 septembre 2015 à 11:21:50 UTC+2 - Signaler cette étape