Jour 258 : au

J'ai rencontré pas mal de personnes venues du monde entier, j'ai passé mes journées dans un hamac, dans l'eau turquoise ou à lire un livre sur la terrasse. La vie parfaite, sans aucune contrainte et à laquelle personne ne peut résister. Pas de wifi, des amis. Seulement, ma gourmandise m'a joué un sale tour. Je ne sais pas ce que je n'ai pas digéré mais c'était fameux. J'étais tellement mal que la tête me tournait, je parvenais à peine à marcher droit et le moindre recoin de mon corps souffrait en silence. C'est finalement avec un certain soulagement que j'ai repris le bateau pour Sihanoukville. J'y ai rencontré une américaine de mon âge avec qui j'ai terriblement bien sympathisé ! Étant donné que j'avais laissé mon gros sac à Boho, l'auberge dans laquelle j'avais séjourné avant mon trip sur les îles, il me fallait y retourner. Très mauvais plan. En effet, l'atmosphère qui y régnait m'a évidement attrapée par les pieds et empêchée de reprendre la route. Le soir même, une "jungle party" se déroulait un peu plus loin. Accompagnée de mon équipe de choc (constituée de 3 anglais, un libanais et une multitude de français), je m'y suis rendue. Au milieu des bois, un petit espace a été rasé, des carcasses de voitures agilement entassées créent une scène où règne le DJ, une maquilleuse propose toutes sortes de parures les plus folles. C'est dans le file des toilettes que j'ai rencontré les plus de monde. Je me suis tellement bien amusée qu'il a fallu m'y arracher à 4h du matin. Le lendemain, je suis allée au restaurant français avec trois amis. La salade de chèvre chaud que j'ai engloutie me fait encore baver. Étant donné que je comptais partir pour Battambang au plus vite, je n'avais évidement pas réservé de nuit supplémentaire à l'auberge. J'ai donc accepté de dormir à la belle étoile pour rester encore. Nous étions 4 dans ce cas. Je ne suis pas la seule à penser que cette auberge est construite sur un ancien site sacré dont les brumes nous donnent envie de ne plus jamais partir. C'est un piège ! Je me suis donc allongée sur les coussins d'extérieur, à l'abri d'un petit muret et me suis levée avec le soleil. Le reste de la journée j'ai dormi, mangé, joué au billard et réservé un ticket de bus pour le 15 mai. Comme je ne souhaitais pas redormir dehors, je suis allée réserver une chambre climatisée dans une auberge voisine. Une fois le soleil couché, je me suis rendue au marché de nuit, à dix minutes à pieds. C'était nul... Mais un orage a éclaté au moment où je commençais à partir. Je suis donc restée sur un banc et m'y suis endormie. Quand je suis revenue, j'ai aperçu de loin le tas de coussins d'extérieur, empilés sous la terrasse pour éviter la pluie. Prise d'un élan soudain, je me suis jetée dessus. Et m'y suis également endormie... Épuisée de mes nuits précédentes, je me suis réveillée à l'aube, frustrée de ne pas avoir passé la nuit dans la chambre avec air conditionné qui m'attendait sagement. J'y ai tout de même dormi de 6h à 11h.
Aucune photo
   lauramathy ne propose aucune photo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 20 mai 2016 09:07:45 UTC+02:00 - Signaler cette étape