Jour 253 : à 12:42 (heure locale)

Petit à petit, tout est revenu dans l'ordre. Seul le restaurant et le ponton avaient brûlé. Une odeur de brûlé se ressentait encore mais la vie reprenait son cours. Les deux allemandes m'ont proposé de passer la soirée avec elles et le suédois. J'étais partante. Nous avons joué aux cartes mais l'ambiance n'y était pas. Pas du tout, à vrai dire. Nous jouions pour ne pas êtres impolis en disant qu'on en avais marre et j'ai attendu 2h du matin pour enfin mettre fin à la soirée. Je crois que tout le monde était soulagé. Le lendemain, je souhaitais prendre le bateau pour aller à Koh Rong Samloem, île voisine beaucoup plus calme. Je m'étais informée et savais que des bateaux faisaient la liaison à 8h et midi. Ce que je ne savais pas, en revenche, c'est que le bateau du matin était public que le suivant était privé et qu'il fallait un minimum de 5 personnes pour qu'il parte. Seule et ne connaissant personne qui souhaite aller sur l'île, je me suis adressée à une agence privée. Celle-ci a accepté de me vendre un billet pour 14h et de me le rembourser si 4 personnes au minimum ne se joignaient pas à moi. Au moment venu, ils m'ont annoncé que j'étais toujours seule. Je pensais donc revenir sur le continent quand un membre de l'équipage est venu m'avertir de l'arrivée de 4 personnes. Parfait ! Quelles chance ! Je ne peux pas croire que j'ai failli rater ça. L'île est absolument splendide. Plus que tout ce que j'aurais pu imaginer. Je suis toujours bouche béé devant le spectacle. Le bateau s'est arrêté non loin de la plage. Nous avons sauté dans l'eau et marché jusque là, à la recherche d'un logement. Un grand groupe attendait, souhaitant rejoindre un hôtel mais ne sachant pas où le trouver. Ils sont montés à bord du bateau qui nous avait amenés et je les ai suivi. Nos sommes arrivés à l'endroit voulu, un lieu parfaitement idyllique. Des hamacs étaient suspendus dans l'eau claire et les dortoirs sans murs étaient tournés face à la mer. Malheur : plus de place disponible. J'ai demandé à une fille si elle avait réservé. Elle m'a répondu que, par accident, elle avait réservé un bungalow pour 4 pour elle seule. Elle m'a donc proposé un lit, ainsi qu'à deux autres filles. L'ambiance est à son comble, l'endroit est parfait. Une fois la nuit tombée, direction la plage. Là, surprise, le plancton fluorescent était de la partie. À chaque mouvement dans l'eau, une infinité de petits particules se mettaient à briller. J'étais assise dans l'eau, scrutant les étoiles filantes, une pluie d'étoile marines autour de moi et des étoiles dans les yeux.
Aucune photo ni vidéo
   lauramathy ne propose aucune photo ni vidéo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 20 mai 2016 à 08:26:21 UTC+2 - Signaler cette étape