Jour 162 : à 11:26 (heure locale)

(Du 5 février au 22 avril, les articles sont écrits avec beaucoup de retard et des souvenirs flous)

Nous savions que l'endroit était touristique mais nous ne attendions pas à une telle file ! Impossible d'entrer dans le parking. Il fallait garder les voitures en double file sur la route, ce qui était déjà sur au moins 500m. Nous sommes donc revenues quelques kilomètres en arrière pour prendre une douche dans le camping du parc national en attendant que le parking se dégage un peu. Pas la peine de rêver ! Lorsque nous sommes revenues, c'était encore pire. Nous avons donc laissé Gigi avons gagné le parking à pied. De là, une marche d'une demi-heure conduit sur plage de sable blanc en forme de verre à vin, d'où son nom. Dommage qu'il faille se frayer un chemin parmi les groupes de touristes asiatiques pour apercevoir un point de vue. Heureusement, il n'est pas obligatoire de faire demi tour dans cette foule. Une boucle de 3h permet de traverser la presque île pour en gagner le côté opposé et de revenir au point de depart par un autre chemin. Si je devais décrire en un mot cette balade, je choisirais "serpents". En effet, nous avons plusieurs fois eu la surprise de voir ces bêtes ramper devant nos pieds. Le jeu en valait la chandelle : la seconde plage était vide de touristes et bien plus belle encore que la première. Un des plus beaux paysages que j'ai eu l'occasion d'admirer. Là, nous n'avons croisé que des kangourous. En trois jours, il est également possible de faire le tour complet de l'île. Nous aurions beaucoup aimé le faire mais il n'est jamais trop tard.
Plus tard, nous nous sommes rendues à Swansea. Si la route était splendide, le village l'était beaucoup moins. Le lendemain, nous sommes revenues à Hobart.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 20 mai 2016 à 08:26:05 UTC+2 - Signaler cette étape