Loisirs

Jour 41 : à 23:07 (heure locale)

Yeaaaaahhhhhhhhh on a goûté le pavlova !
Durant cette dernière semaine on a, pour la dernière fois, préparé nos super choux lacto-fermentés. Dimanche passé, en voulant aller au shopping center, nos cartes pour payer le trajet en train ne fonctionnaient pas... C'est donc tout naturellement qu'une famille australienne nous a offert le trajet ! Sympa les Aussies ! Et tous les soirs, on a eu le plaisir d'entendre de très puissants ronflements. Ceux du voisin. D'en face. C'est vrai, je vous jure. Et puis samedi, au lieu du marché, on a fait le ménage dans la maison. Nettement moins sympa, certes. Mais on a pu dormir plus tard et puis, Lisa s'étant bloqué le dos, on n'allait de toute façon pas vendre nos petits produits faits avec amour. Et aujourd'hui, les adieux. On était tristes de quitter Alexia (qui l'eût cru?) et Lisa, qui nous accueillera de nouveau avec plaisir si besoin est. Puis nous arrivons à la gare de Mandurah, où nous attend Elliott. Petit tour chez Kmart pour les dernières courses (sacs de couchage, chaises de camping... Pour des prix vraiment imbattables!) et nous arrivons dans la famille de notre chauffeur. La maison est typiquement australienne, c'est à dire typiquement américaine. Pas d'étages mais de grands espaces. Et comme la majorité des familles australiennes, la famille Jones est maniaque du rangement. Quoique dans leur cas, c'est une famille anglaise qui a débarqué dans le pays il y a 8 ans seulement. Voilà de quoi expliquer le fait qu'ils n'aiment pas le vegemite. La balade sur la plage valait le coup, c'est absolument magnifique ! Après un bbq en famille, nous découvrons les splendides photos de road trip qu'à fait le frère d'Elliott il y a 3 ans, le même que celui que nous commencerons demain. J'ai de plus en plus hâte ! Et pour en revenir au pavlova, c'est une pâtisserie australienne qui vaut VRAIMENT le détour ! Un gâteau en meringue, des fruits... Sublime. Ce soir, dernière petite aventure : alors que nous sommes dans la chambre, papa et maman Jones viennent nous prévenir qu'il y a une alarme dans la maison et qu'on ne peut pas sortir. Ok ok, pas de soucis. C'est seulement après qu'on s'est posé la question du "pas sortir de la maison ou de la chambre?" Ahah, mystère... Il y a un détecteur dans le couloir, pas trop envie de réveiller toute la marmaille en pleine nuit. Une demi-heure d'hésitation. Dans le doute, j'éviterai de me brosser les dents ce soir... Et vite demain, les aventures me manquent !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le dimanche 18 octobre 2015 à 17:42:02 UTC+2 - Signaler cette étape