Jour 10 : à 22:00 (heure locale)

Après une bonne nuit dans notre tente d’altitude, un petit dej’ et hop on prend la route ! On se dirige vers le parc national des Grampians, c’est sur la route qu’on croisera notre premier kangourou ! Il était là sur le bas côté, à attendre et c’est à l’arrêt que nous avons pu le voir traverser la route juste devant nous...il a du se demander qui étaient ces deux humains aux airs heberlués qui l’observaient. Au delà de notre euphorie, Clement a du freiner fort, car on a vu tellement de carcasses de kangourous morts sur le bord des routes, qu’on sait que le kangourou pourrait avoir tendance à traverser devant les voitures. Un peu comme les lapins chez nous, sauf qu’un kangourou c’est un peu plus gros ! Et surtout beaucoup plus grand ! Celui qui a traversé devant nous faisait au moins deux têtes de plus que Mimie Mathy ! Après une heure et demi de route nous voici sur le parking du départ d’une des nombreuses randonnées. Il fait encore très chaud ce matin, les bouteilles d’eau remplies et les couvre-chefs bien en place, on se lance. On passe d’abord dans un canyon, goulot de roche, où on se sent tout petit et frêle entre ces hautes parois. On accède, au bout d’une bonne heure, au point de vue tout en haut de la formation rocheuse. “The Pinnacle” est aménagé, une petite plate forme permet d'être encore plus haut, au bord du précipice ! On a ainsi une superbe vue sur toute la vallée qu’on surplombe ! Et vu les superbes superpositions de différents types de roches, on se dit que ces formations rocheuses raviraient les profs de SVT ! On redescend sous une grosse chaleur (on atteint quand même les 40 degrés !), on enchaine avec Boroka, un autre point de vue, et on finit avec MacKenzie Falls, une belle chute d’eau où on y rafraîchit nos pieds ! On reprend la route, pour revenir à Dunkeld où l'on prend une bonne douche fraîche. Et on enchaine direct la route pour retrouver la côte, à Warrnambool, où il fait un peu plus frais. Une lessive et un dîner plus tard on se trouve un coin de parking sur le bord de mer pour la nuit.
Le lendemain, c’est un vrai temps d’automne qui nous réveille. Pluie et vent fort, ça nous change des 2 jours précédents de grosse chaleur ! Du coup on passe la journée dans le van à ne rien faire ! Ça faisait longtemps que l'on avait rien fait ! On prend la route en fin de journée pour avancer un peu, et s’arrêter 50 km plus loin à Peterborough. Toujours même temps de tempête. On est donc obligé de cuisiner et manger dans le van. Toute une organisation ! Et à chaque fois qu’on sort parce qu’on a oublié quelque chose dans le coffre la cuisine, une grosse bourrasque s’engouffre dans l’habitacle. Mais c’est ça la vie en van aménagé, on s’adapte !
On se couche pas trop tard (y a pas grand où se bouger...), le lendemain on attaque les choses sérieuses avec la célèbre Great Ocean Road !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 5 février 2018 à 13:23:05 UTC+1 - Signaler cette étape