Jour 1 : à 22:00 (heure locale)

Nous arrivons ce samedi matin à 6h, à Adelaide, ville du Sud de l'Australie. Grosse vérification au niveau de la douane. On check les bibelots ramenés des vacances pour certains, et les chaussures de randonnée pas nettoyées pour les autres. Bingo ! On avait zappé les chaussures de rando... un bon coup d'eau pour nettoyer la semelle, et être sûre de ne pas ramener quelques graines ou autre sur la terre australienne. On ne rigole pas ici ! Nous avons la chance d'avoir notre hôte qui vient nous chercher directement à l'aéroport, on se dit qu'on a plutôt bien choisi notre AirBnB ! Et on a même le droit en arrivant, à des pancakes pour le petit déjeuner, que le coloc a fait ! Ça s'annonce vraiment bien ! On discute, on s'installe, et on fait une petite sieste après notre nuit de transport. On part faire quelques courses pour les jours à venir. Et oui, maintenant finit les restaurants, finit les plats à 1-2€, finit de se mettre les pieds sous la table ! À nous de faire la popote ! On sort donc de la maison, et la chaleur nous tombe dessus, un peu comme quand on ouvre le four pour vérifier la quiche (d'ailleurs on serait pas contre une bonne vieille quiche lorraine !). Il fait au moins 40 degrés, et c'est une chaleur sèche avec un vent chaud, complètement différent des 6 derniers mois, où on avait un taux d'humidité à 85% ! Ici ça tombe à 30%, il fait chaud mais on ne transpire pas vraiment. On se retrouve ainsi dans un quartier "à l'américaine" comme dans les films ! Des grandes rues larges, où les maisons, toutes de plein pied, jardins fermés par des grillages, et toutes les rues sont vides. Bon peut être parce qu'il est 13h, qu'il fait 52 000 degrés, et qu'il n'y a pas un seul nuage à l'horizon. Après avoir fait nos courses (des vraies ! Avec de la farine, du lait, et de l'huile !), dans un (vrai) supermarché, on rentre à la maison et mangeons un morceau. On part dans l'après midi pour découvrir le centre ville d'Adélaïde. Après 30 minutes de bus de ville, on y est. Bon c'est une grosse ville, classique avec des buildings, et grandes avenues, mais tout nous semble... beau ! Il faut dire que c'est très propre et très récent. Et oui la création de la ville ne remonte qu'à 1836 ! Mais aussi la ville nous paraît très aérée (malgré les 40 degrés c'est dire !) et calmes, des grandes avenues, larges, perpendiculaires les unes aux autres, où les trottoirs nous semblent immenses, et pas de klaxons à tout va. Ici pas de deux-roues du tout d'ailleurs ! À part les quelques Harley Davidson "de loisirs", on ne se déplace pas en deux-roues pour aller travailler, en grande partie parce qu'à Adelaide, la circulation est fluide, à toute heure ! Nous avons le droit à un coucher de soleil sur les immeubles, en patientant avant d'attraper notre bus. Nous rentrons à la maison, mangeons un bon repas simple et efficace, et nous écrasons dans notre lit moelleux.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 25 janvier 2018 à 13:43:55 UTC+1 - Signaler cette étape