Jour 26 : au

Cet article ne contiendra aucune photo! Juste des états d'âme à caractère plaintif. J'en ai besoin.

Il se trouve que depuis que je suis arrivée à Chiang Rai, je suis entrée dans une spirale un peu négative. Il y a des explications pour certaines et puis pour d'autres non.
Je crois que la chambre dans laquelle j'étais jouais un peu quand même. La chambre, en voyage comme à la maison, c'est un peu l'endroit où tu te réfugies quand tu as besoin de calme, de réflexion et de repos. Or dans cette chambre étroite, étouffante et chaude, j'avais l'impression de cruellement manquer d'air. Cette guesthouse, d'apparence tout à fait correcte, dégageait quelque chose de négatif que je ne saurais décrire. Je n'y ai pas dormi, ni trouvé la paix, à aucun moment. À mon avis, elle était hantée par les fantômes de voyageurs morts de chaud dans leur chambre!

En parlant de chaleur, ça fait un mois que je me promène sous 40°C et hier, je ne pouvais tout simplement plus le supporter. Je n'en pouvais plus de cette moiteur constante, de cette légère nausée permanente, de cette impression d'avoir la moitié de ton énergie habituelle. Aucun moment de répit possible, jamais (par souci de budget, je ne prends jamais de chambre climatisée).

Les antibiotiques... Cela va faire presque dix jours que je prends des antibiotiques 4x/jour. Je suis obligée de manger pour les prendre donc ça fait 8 jours que je me force matin, midi et soir à trouver de quoi manger. Le problème avec cette chaleur, c'est que je n'ai envie de rien (ou du moins, pas autant!) et le fait de me forcer à fini par me filer une nausée latente qui se réveille à chaque odeur de nourriture (c'est à dire à tous les coins de rues). Je ne sais plus du tout vers quoi me tourner pour manger, tellement je suis écœurée. Tout ça, sans être malade.

Alors que mes boutons ont presque disparu, un petit nouveau a fait son apparition, tout cerclé de rouge. J'ai eu peur que ce soit à nouveau cette cellulite infectieuse et la perspective de retourner à l'hôpital, reprendre des antibiotiques (alors que j'arrivais enfin au bout) et postposer encore mon arrivée au Laos, m'a terriblement découragée. Je suis arrivée dans une sorte d'impasse et je ne savais plus quoi faire ou comment m'y prendre pour avancer.

En même temps, Anne-Sophie m'a fait parvenir des factures importantes, ce qui a encore porté un coup à mon moral. Le trek auquel j'ai du renoncé, la solitude, la fatigue due à la mauvaise nuit que j'avais passé, tout ça n'a évidemment pas aidé à ce que je me sente mieux. J'ai tenté de préparer mon début de voyage au Laos mais là encore, je ne savais pas comment m'y prendre. C'était vraiment bizarre comme état, comme si je n'arriverais plus à profiter de mon voyage. Je n'étais même plus excitée à l'idée de changer de pays et ça me faisait peur.

Je n'ai pas eu la force d'écrire tout ce que je ressentais, je le fais maintenant, en attendant un bus au Laos. Je suis heureuse d'avoir quitté Chiang Rai et je peux déjà vous rassurer en disant que ça va beaucoup mieux qu'hier soir et que je sens très bien ce nouveau pays! J'ai toujours chaud mais je sens un regain d'énergie. Un article sur mes premières impressions suivra dans la journée.

Bisous!
Aucune photo
   Alicecay9 ne propose aucune photo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 7 mai 2016 21:05:25 UTC+02:00 - Signaler cette étape