Jour 6 : à 22:00 (heure locale)

On se retrouve le lendemain autour de la voiture qui nous est amené à 8h pétante devant l’hostel. On fait du Tetris pour rentrer tous les sacs dans le coffre de la voiture et en route ! Premier arrêt aux courses, et pour remplir le réservoir, et nous voilà sur la route pour la boucle Nord ! Après être sortis des nuages de Salta, via une route sinueuse à travers une végétation bien dense, et au climat très tropical, on se trouve un petit coin de paradis pour le pique-nique, face à la Laguna Yala avec un grand soleil pour nous réchauffer. On reprend la route pour filer jusqu’à Purmamarca et sa montagne colorée. La montagne colorée ne nous aura pas marquée (qu’est ce qu’on devient difficile !), par contre les petits cakes, et biscuits d’une des nombreuses petites boutiques nous auront eux largement convaincus !! On a complètement changé de décor, on roule maintenant dans des immenses canyons, beaucoup plus secs. On continue notre route pour finir la journée jusqu’à Tilcara, où nous passons notre première nuit. On fait pas mal de route, alors on en profite pour discuter et se connaître un peu mieux, on va quand même passer 6 jours ensemble !
Le lendemain, balade dans le petit village de Tilcara et visite d’un village fortifié de l’époque Inca, qui surplombe la vallée, pour éviter d’être touchés par les inondations (toujours aussi intelligent le peuple Inca). On prend, dans l’après midi, la direction de Humahuaca, pour aller voir sa montagne colorée. Après un bon gros détours d’une heure sur un chemin bien cabossé (le copilote souhaitais nous faire visiter des endroits plus reculés apparement), on arrive en haut, au point de vue. Et là ce n'est pas la même affaire. C’est une immense montagne colorée, la « Montagne aux 14 couleurs », qui se dresse devant nous. Splendide ! Après la séance photos, c’est reparti dans l’autre sens pour 23km de chemin-cailloux. On rentre à notre hostel de Tilcara, où une belle petite soirée organisée par le gérant de l’hostel nous attend ! On se retrouve à une vingtaine de touristes pour goûter le gros plat type ragoût spécial du coin, et pour finir la soirée avec de la musique et un petit cours de danse locale type va-et-vient-je-te-séduis, avec beaucoup trop de pas pour nous !
Nous partons le lendemain et retournons à Purmamarca cette fois ci pas pour voir la montagne colorée mais le quart de finale France-Uruguay. Bien évidemment la France sort victorieuse et nous aussi, on peut donc reprendre la route (après quelques achats de douceurs sucrées pour la route) pour rejoindre le salar « Salinas Grandes », le plus grand d’Argentine. Il est bien moins grand que celui d’Uyuni, en Bolivie, mais tout aussi beau ! On se fait une petite visite organisée, 2-3 photos, et reprenons la route. On a de la route à faire pour rejoindre San Antonio de los Cobres. Enfin du chemin surtout, parce que là ce ne sont pas moins de 100km sur un chemin-cailloux, à 30km/h de moyenne, avec l’impression de désintégrer la voiture à chaque nouveau mètre effectué. On met 2h45 à faire les 100km (on a fait des pointes à 60 de temps en temps !), et arrivons à destination vers 18h30, à la tombée de la nuit. On se trouve un petit hôtel pas cher, dînons au comedor du village et allons nous coucher après une bonne journée de voyage avec un froid glacial.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 30 juillet 2018 à 03:37:33 UTC+2 - Signaler cette étape