Jour 10 : à 22:30 (heure locale)

On part sans trop tarder dans le froid polaire du matin, pour aller voir « El tren de las nubles » (Le train des nuages). Mais après 3km, on a l’indicateur de la température moteur qui se met à grimper, sans s’arrêter. On se fait donc un premier arrêt, et découvrons le réservoir de liquide de refroidissement qui se prend pour une cocotte minute. Même vapeur, même sifflement. Sauf qu’il est vide. On remet de l’eau, on attend que ça redescende. Pendant ce temps la buée à l’intérieur de la voiture gèle, et on se retrouve à gratter le gel du pare-brise à l’intérieur, avec ce qu’on a sous la main, c’est à dire nos cartes bancaires ! On repart, pour se re-arreter, 3 minutes plus tard, même problème. Bon ça va être compliquer d’atteindre le pont 10km plus loin. On fait demi tour, retour à l’hôtel temps bien que mal, et un chauffeur de taxi s’arrête pour nous apprendre que c’est à cause du liquide de refroidissement qui a gelé pendant la nuit. On patiente donc pour le dégel, achetons un liquide de refroidissement antigel et repartons. Ou comment perdre 2 heures ! On finit par arriver au Tren de la nubles, qui consiste en un immense viaduc entre 2 monts, sur lequel passe le train. Bon au final, c'était un gros détour pour quelque chose de pas si exceptionnel, mais ça nous a fait voir du pays ! On reprend la route, repassons par Salta (retrouvons les nuages par la même occasion), et commençons la boucle Sud ! On retrouve le soleil quand on arrive dans un autre canyon, et sa route de montagne...qui se transforme vite en route de montage et gravel road ! Avec le retard qu’on a pris ce matin, on arrive en toute fin de journée à Cachi, dans un petit village très mignon. Petit restau sur la place principale, puis au dodo, après la grosse journée de route.
On se balade le lendemain matin dans le petit village de Cachi, puis partons pour Molinos, petit village où nous faisons notre pause lunch à base d’empanadas. Au moment de repartir, un jeune nous alerte sur la pression étonnamment basse de notre pneu arrière. Après avoir galéré à trouver quelqu’un pour le regonfler (et oui, ici aussi c’est fermé le dimanche !), on sent un gros filet d’air s’échapper du pneu. On est bon pour réparer la roue ! Décidément, on les collectionne ! Un gentil monsieur de 70 ans accepte d’ouvrir son atelier et de nous réparer la roue. On remercie notre sauveur (il a dû demander à peine le prix de la rustine en France), et repartons pour quelques réjouissances : La Bodega Colome ! Car le Sud de Salta est réputé comme étant la région des vins...génial ! Après une gravelroad de 17km au milieu de nulle part, on arrive au vignoble le plus ancien d’Amérique du Sud, et le plus haut du Monde (on n’a pas vérifié à vrai dire !). Une petite visite rapide, une dégustation de bons vins (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé), et l’après-midi passe vite, il est déjà temps de reprendre la route, et filer à Cafayate, dernière ville de notre petit road trip. On arrive dans la soirée, on se trouve un hôtel (toujours pas cher), et un bon restau (pas cher non plus !). On se couche tous les 5 dans la même chambre, parce que plus on est de fous plus on rit ! Enfin là on a surtout bien dormi !
Le lendemain, on a de la chance, c’est fête Nationale ! On a donc le droit à un défilé des officiels, puis des différentes écoles, avec les élèves dans leurs uniformes respectifs, les différents corps de métiers, et enfin les Gauchos à cheval, ces gardiens de troupeaux de la pampa Sud américaine. On passe la matinée à observer tout ce spectacle, et partons pour une autre Bodega, à côté de Cafayate. Nouvelle dégustation, dans un vignoble plus petit mais très mignon ! On prend la route du retour, avec plein de beaux arrêts photo. On est de retour à Salta vers 18h pour déposer Eloïse à l’aéroport, juste à temps pour son avion de 20h vers Buenos Aires. On file ensuite déposer Amandine et Céline à la gare de bus, avec toutes les affaires, en vrac, et partons déposer la voiture au loueur, pour vite revenir à la gare de bus. Ce soir on prend un bus de nuit, tous les 4, avec Pierre et Amandine, direction Córdoba !
On a vraiment bien apprécié cette petite semaine en vadrouille autours de Salta, avec Eloïse, Pierre et Amandine, ce fut une chouette aventure à découvrir, encore, plein de superbes paysages.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 28 juillet 2018 à 06:31:56 UTC+2 - Signaler cette étape