Transport

Day 29 : de 11:00 to 18:00 (local time)

Ni hao

Chaque pays est différent et chaque pays nous fait voyager qu’il soit proche ou très éloigné. Mais la Chine est au-delà de ce que l’on a l’habitude de voir, de manger, d’entendre, loin, très loin de notre confort et routinière vie.

Voyager en Chine, m’a fait remonter le temps avec les bons et les mauvais côtés. Je n’ai vu qu’une petite partie du pays mais cette partie fût un monde à part entière.

Occidentaux, vivant dans des pays développés et modernes, on juge et catégorise si facilement le reste du monde, et la Chine en number one des pays qu’on étiquette. Mais au fond, comme beaucoup d’autres choses, sommes-nous certains des « Parait-il ? »

J’écris m’a vison de la Chine, non pas comme un touriste, mais au travers mon immersion dans le pays, avec les locaux. (Thanks Nene^^)

La Chine est un pays immense et magnifique. On trouve tous les paysages imaginables et inimaginables. Pour rappel, la Chine est le 2ième pays le plus grand du monde, et également le plus peuplé.

La Chine est avant tout un pays de traditions et coutumes bien ancrés.

Beaucoup de terres agricoles et de cultures, des montages et forêts magnifiques à perte de vue. Des plages de sable ou l’on peut surfer mais la Chine c’est aussi des villes de 20 millions d’habitants ou la pollution fait partie du quotidien.

J’ai tout de suite étais stupéfait par le nombre impressionnant d’habitation sous forme de tour. Des tours de trente, quarante étages, en permanentes construction, comprenant des centaines d’appartements, à des prix exorbitant. Pour exemple, sur Beijing le prix du m² dépasse les 15.000€.
Comment loger plus d’un milliard de personnes pourrait être facile.

La maison individuelle, avec son petit jardin et garage, dans un quartier privé telle que l’on imagine en France n’existe pas et, simplement est impensable ici.

La chine, 20 ans d’avances mais 200 ans de retard.

Cette phrase pourrait-être un résumer. En effet sur certains point la Chine est tellement plus évolué que la France (mais qui ne l’ai pas…).
Pour exemple, la sécurité et le contrôle. Cela semble parfois trop militaire mais à l’heure du terrorisme international, n’est-ce pas un minimum ? Le contrôle des bagages, sacs à main, bouteilles est très strict.

Toutes les entrées de lieux publiques, gares, métro, est équivalent (ou presque) au contrôle d’un aéroport, avec contrôle du sac et fouille par appareil de détection de métal.
Les radars sur les routes, ne contrôlent pas la vitesse, mais permet de photographier les visages et de suivre les déplacements. Cela permet la résolution d’enquête criminelle. (et de suivre tout le monde…)

Retour au 18ième, 19ième siècle.

Code de la route n’est pas dans le dictionnaire des Chinois. Je parle ici des petites villes ou je suis resté (Kaifeng, Henan, 4 millions d’habitant, oui…petite ville). Feu rouge, stop, contre-sens piste pour vélo… Roule ou tu veux comme tu veux, l’important c’est de passer !
Propreté et respect des autres. Pardon ?

Se racler la gorge, cracher partout (même dans un restaurant) est normal.
La vie privée ou espace personnel ne sont pas des notions connues.
Le vivre ensemble, partager (même les toilettes) est courant.
Et pourtant l’individualisme (ou plus exactement c’est moi le premier j’emmerde les autres) parait la caractéristique principale des chinois.

Et pourtant, après avoir observé, échangé et visité des lieux de l’histoire Chinoise je comprends.

Imaginez simplement ce qu’il se passerait, si, en moins d’un demi-siècle, les Français du 18ième siècle vivant sous un régime monarchique, pauvre, vivant dans des villages de bois et route en terre, se retrouvèrent au 21ième siècle, respectant de nouvelle règle urbaine, moderne et civilisé. Cela est caricaturé évidemment mais non loin de la vérité.

La gastronomie Chinoise (non ce n'est pas les nems!!) Certes moins raffiné que la nôtre mais tellement plus varié. Dans chaque rue, chaque restaurant, chaque « steet food », des Chinois souriants et serviables, vendent des plats excellents, pleins de saveurs, viandes, légumes, épices (qui arrachent !) en soupe, barbecue, hot pot, ….

Oubliez votre assiette, votre serviette, les virgules d’huiles d’olives, partagez plusieurs plats en même temps et savourez.

La Chine a effectivement beaucoup d’aspects négatifs pour nous Européen. Mais c’est un pays qui a tellement à offrir et à découvrir si l’on met de côté nos préjugés et que l’on profite simplement du voyage.

Xié xié Ruone.
Comments
Loading comments
New comment


Last update on Wednesday, December 7, 2016 at 4:27:42 PM GMT+1 - Alert on the content of this stage